Sécheresse : limitation des usages et prélèvements d’eau

Le bassin des Sorgues en vigilance sécheresse par arrêté préfectoral du 16 août 2016, est désormais en alerte renforcée !
En conséquence, les restrictions d'eau sont renforcées :

Vie locale

Publié le lundi 27 juin 2016

 le département de Vaucluse connaît des signes de sécheresse préoccupants.

La pluviométrie, enregistrée entre novembre et avril sur notre département, montre un déficit cumulé de l’ordre de 50 % faisant de cette période une des plus sèches enregistrée sur les cinquante dernières années.  Ce déficit, dans le contexte d’un hiver 2015/2016 le plus chaud jamais observé depuis 1900, n’a pas permis une recharge efficace des nappes phréatiques. Celles-ci montrent en ce printemps 2016, des niveaux très bas, généralement observés en fin de période estivale.

 En absence de pluies significatives et dans le contexte d’une augmentation prévisible des besoins pour l’irrigation et l’eau potable, le risque d’une aggravation rapide de la situation sécheresse ne peut être exclu.

En conséquence, il est nécessaire d’anticiper les risques de pénurie et l’impact des prélèvements sur les milieux aquatiques, par l’information de l’ensemble du public et des usagers de l’eau en adoptant dès à présent des comportements économes de l’usage de l’eau.

restrictions

 

  • Interdiction de prélever et d’irriguer de 8h à 20h (à l’exception de la micro aspersion, goutte à goutte, des cultures en godets et semis).
  • Interdiction totale d’arroser les pelouses, espaces vertes et sportifs de toute nature.
  • Interdiction d’arroser de 8h à 20h les fleurs, jardins potagers et plantes en pots, ainsi que les travaux de génie végétal et de plantations de moins de trois ans réalisés par les syndicats de rivière.
  • Interdiction d’arroser les terrains de golf, à l’exception des greens et départs qui ne peuvent être arrosés que de 20h à 8h.
  • Interdiction de remplir les piscines existantes. La mise à niveau nocturne est autorisée.
  • Interdiction de laver les véhicules hors des stations de lavage, à l’exception des obligations réglementaires (véhicules sanitaires ou alimentaires), techniques (bétonnières…) et liées à la sécurité.
  • Interdiction de laver les voiries, sauf impératif sanitaire localisé.
  • Arrêt des fontaines, sauf celles en circuit fermé.
  • Réduction des consommations d’eau de 30 % pour les activités industrielles et commerciale raccordées à un réseau public d’eau potable (sauf pour les ICPE ayant un arrêté préfectoral particulier ou établissements pouvant démontrer qu’ils ont déjà réalisé des réductions significatives de leur consommation en eau).
  • Interdiction de remplir ou maintenir le niveau des plans d’eau de loisir.