Travaux du SMBS sur le site de la Croupière

Réalisés à l’initiative et sous la direction du Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues, les travaux de restauration du seuil, de mise en place d’une passe à poissons et de changement d’exutoire du canal de L’Isle ont démarré début juin 2017 sur le site de la Croupière.

Travaux, Urbanisme

Publié le jeudi 15 juin 2017

Durée du Chantier

Débuté début juin le chantier doit durer environ trois mois.

Contraintes du chantier

  • Il n’y aura pas de différence de hauteur d’eau dans le Trentin malgré un débit augmenté à 500l/s qui sera régulier.
  • Il n’y aura pas d’incidence sur les travaux du pont des Taillades, tout dépend du débit de la Fontaine de Vaucluse, mais en cas de crue, il est prévu que le bâtard d’eau saute.
  • Le Trentin sera maintenu en eau.
  • Il n’y aura pas d’incidence sur les zones inondables.
  • Le  chemin  de la Croupière sera fermé dès le début  et le chantier complètement clôturé et fermé au public.

Contexte du chantier

  • Le seuil de la Croupière créé au  Xème siècle dévie l’eau de la Sorgue du Trentin pour acheminer l’eau dans la cité papale ; là commence le canal de Vaucluse.
  • Aujourd’hui, ce seuil est en très mauvais état, s’il cédait il n’y aurait plus d’eau dans le canal de Vaucluse, il est infranchissable par les poissons et le Trentin n’est pas assez alimenté en eau propre, seulement en eau du canal de l’Isle, environ 200l/s.
  • Le pont bâche permet à l’eau du canal de L’Isle de traverser le canal de Vaucluse, il arrosait autrefois les terres de côté nord, et le surplus d’eau va dans le Trentin fortement piscicole.

Diaporama explicatif

à découvrir sur ce lien chantier Croupière